Show The Graduate Center Menu
 
 

Courses

 

Fall 2014 Courses

 

Tuesday


French 87100

Human Rights and Critical Theory
Professor Domna Stanton

Course conducted in English.

GC 4:15-6:15pm
Room TBA, 2/4 credits

French 71110

Problems in French Literary History: The Novel
Professor Maxime Blanchard

Course conducted in French.

GC 6:30-8:30pm
Room TBA, 4 credits

Wednesday


French 82000

Anxiétés et savoirs à la Renaissance: discours, récits, visions
Professor Francesca Sautman

Course conducted in French.

GC 4:15-6:15pm
Room TBA, 2/4 credits

Thursday


French 84000

Le roman épistolaire
Professor Michèle Bocquillon

Course conducted in French.

GC 4:15-6:15pm
Room TBA, 2/4 credits

Friday


French 77010

Techniques of Literary Research
Professor Julia Przybos

Course conducted in French.

GC 11:15am-1:15pm

Room TBA, 4 credits

Course Descriptions


FRENCH 87100

Human Rights and Critical Theory (in English)
GC: Tuesdays, 4:15-6:15pm, 2/4 credits, Professor Domna Stanton

This course aims to grapple with the problematics of human rights praxis (discourse and activism) from the perspective of post-enlightenment critical and literary theory. It both recognizes the crucial importance of the human rights movement and it examines its blind spots and exposes the need – and questions the possibility-- of its re-formation, even as some are predicting this regime's "end." Can human rights become an openly progressive political movement?; or will it be further eroded by its claimed "neutralism" and its complicity with global capitalism?

Starting with a close, critical reading of the major human rights documents, the course will be organized into two parts. A first part will focus on enlightenment notions of human rights (including Kant, the Declaration of the Rights of Man and the Declaration of the Rights of Women) and their critique in Arendt, Lyotard, Rorty and Derrida. It will involve a rapid historical overview to 1950 (including imperial humanitarianism and the civilizing mission) and close with discussions of the current impasse in human rights in political terms (Feher, Hopgood) and in global economic terms (Cheah). We will then tackle a series of problems with the help of particular theorists: the universal vs the local divide; the question of the human in human rights; and the claims that women’s, gay/queer and transgender rights are human rights.

In the second half of the course, we will look more closely at ways we can read/analyze critically human rights discourse and stories (Nussbaum, Appiah), in, for example, traumatic testimonials (Felman), life-writing (Smith) and the bildung (Slaughter); in news reports, popular culture and the new media in the United States (Solomon, Volpp); and in globally circulated visual images (eg of and by the children of Darfur; and the Abu Graib images and the spectacle of suffering [Butler]).

Work for the semester includes: close reading and class participation; an oral presentation on mediatic representations of an individually chosen current human rights issue; a final paper on an topic selected in consultation with the instructor (this will lead to submitting a thesis statement, an outline, and a final draft [a first draft is optional]; and a final take-home exam.

Classes will be conducted in English, which will also be the language of the written work. Readings will mostly be in English, and any texts first written in French, for instance, will appear in that language in the course pack with accompanying translations in English. The course pack will be uploaded through the Graduate Center portal before the beginning of the fall term. Please address all questions to dstanton112@yahoo.com .

FRENCH 71110

Problems in French Literary History: The Novel (in French)
GC: Tuesdays, 6:30-8:30pm, 4 credits, Professor Maxime Blanchard

Dans ce cours, il s’agira de lire des auteurs classiques de la tradition littéraire française. Le roman y sera traité en tant que réflexion historique et critique sociale. La décadence aristocratique, la médiocrité bourgeoise et les luttes ouvrières seront abordées. Outre ces questions de classe, des thèmes tels que le féminisme, l’homosexualité, les conquêtes coloniales et la société de consommation seront discutés. Chacun des romans sera accompagné de textes théoriques : Adorno, Bakhtine, Barthes, Beauvoir, Bourdieu, Foucault, Freud, Marx, Lukacs, Soboul, Weil.

La Princesse de Clèves de Madame de Lafayette (1678)
Les Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos (1782)
L’Éducation sentimentale de Gustave Flaubert (1869)
Germinal d’Émile Zola (1885)
Sodome et Gomorrhe de Marcel Proust (1921-22)
Un barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras (1950)
Les Belles images de Simone de Beauvoir (1966)

FRENCH 82000

Anxiétés et savoirs à la Renaissance: discours, récits, visions (in French)
GC: Wednesdays, 4:15-6:15pm, 2/4 credits, Professor Francesca Sautman

Malgré l’impression radieuse qui en est souvent projetée, la Renaissance, en France dans notre cas, a été aussi une période de grande anxiété. C’est sur cette dimension de la période que le cours se penche, mettant en rapport la recherche insatiable de la connaissance, des savoirs, avec ces anxiétés intellectuelles et culturelles. La littérature de l’époque se fait témoin de la soif de connaissance, des nombreuses questions posées sur la science, sur la place du corps et de la signification de la nature dans les arts et en philosophie. En même temps, elle prend acte de et s’investit dans les controverses et les conflits de religion, voire les plus violents. Enfin, cette époque voit aussi des tensions très fortes entre des expectatives souvent contradictoires de sexe et genre, alors que les femmes sont en principe strictement limitées mais qu’elles peuvent détenir des pouvoirs considérables au niveau supérieur de la société.

Ce cours n’est pas centré sur UN ou même plusieurs auteurs, mais sur une série de problèmes, de perspectives particulières à certains genres et registres d’écriture, et à une thématique de la place contestée de l’individu, des communautés, et de l’identité sociale et culturelle dans l’écrit à cette époque.

Nous étudierons donc un nombre considérable d’auteurs, mais généralement sur la base de textes courts, avec quelques exceptions (Montaigne, Marguerite de Navarre). Ces textes appartiennent aux genres narratif et polémique, à la poésie et au théâtre. Rabelais faisant l’objet de cours approfondis dans notre programme, il ne figure PAS dans ce cours. Par contre, nous étudierions des textes, parfois substantiels, souvent brefs, des auteurs suivants: Barthelemy Aneau, Agrippa d’Aubigné, Guillaume Salluste du Bartas, Joachim du Bellay, François de Belleforest, Catherine de Bourbon, Brantôme, Nicole Etienne, Robert Garnier, Marie Le Jars de Gournay, Marguerite de Navarre, Clément Marot, Montaigne, Georgette de Montenay, Etienne Pasquier, Pierre de Ronsard, Pontus de Tyard, Madeleine (Neveu) et Catherine des Roches, Jean de Sponde, Maurice Scève, Jean de la Taille, et Blaise de Vigenère.

La liste complète et définitive, avec un début de lectures à faire, sera accessible avant la fin de ce semestre.

Si vous choisissez de suivre ce cours, vous devez vous attendre à ce qui suit : a) vous aurez, pour chaque réunion, une quantité imposante de textes primaires à lire (en général de deux ou trois auteurs) et moins de textes critiques comme lecture générale ; b) les lectures critiques, comme une partie du travail du cours, seront approfondies suivant des listes plus individuelles, selon les travaux et les intérêts ; c) votre participation sera non seulement en classe mais électronique, à travers un site du cours : il vous y sera demandé de partager vos projets et une partie au moins de vos travaux avec les autres membres du cours, et aussi, d’alimenter la discussion orale (virtuelle) par le blog du cours. Ceci est une dimension essentielle du cours, et non un élément facultatif.

FRENCH 84000

Le roman épistolaire (in French)
GC: Thursdays, 4:15-6:15pm, 2/4 credits, Professor Michèle Bocquillon

French 84000 Le roman épistolaire, Professor Bocquillon, 2/4 credits, Thursday 4:15-6:15

Le « roman par lettres » est un genre qui a certes connu son apogée au XVIIIe siècle : il suffit d’évoquer deux best-sellers de l’époque : La nouvelle Héloïse (1761) de Rousseau et Les Liaisons dangereuses (1782) de Laclos. Si le roman épistolaire s’est quelque peu essoufflé au 19e siècle après la parution des Mémoires de deux jeunes mariées (1842) de Balzac, il n’a pourtant pas complètement disparu comme on l’a parfois suggéré. Les auteurs des 20 et 21e siècles ont produit des romans, non seulement dans la tradition épistolaire (imitation des modèles classiques : Les liaisons dangereuses ayant invariablement inspiré maints auteurs) mais ont aussi apporté originalité et spécificité au sein du genre. Notre approche sera à la fois diachronique (un corpus allant du 17e au 21e siècle) et formelle (il s’agit d’envisager toutes les ressources de la forme épistolaire). Quant au contenu, le roman épistolaire décortique, selon les lois du genre, les rapports entre les sexes (qu’il s’agisse du roman sentimental ou libertin) mais aussi se livre, selon les romans, à une réflexion approfondie sur la société, l’exil, l’exclusion, la guerre, l’immortalité...

FRENCH 77010

Techniques of Literary Research (in French)
GC: Fridays, 11:15am-1:15pm, 4 credits, Professor Julia Przybos

L’objectif de ce cours est double : étudier quelques textes fondateurs de la théorie littéraire et rédiger un mémoire en français d’une quarantaine de pages.

L’étude des textes marquants de la critique littéraire écrits ou traduits en français initiera les étudiants aux multiples façons de penser la littérature. Nous commencerons par les Anciens, à savoir des passages de La République et de Cratyle de Platon, La Poétique d’Aristote et L’Epître aux Pisons d’Horace. Nous lirons ensuite des extraits de L’Art poétique de Boileau, Du beau et du sublime de Kant et Du Laocoon de Lessing. Parmi les théoriciens du XIXème siècle nous retiendrons Taine et sa conception déterministe de l’œuvre littéraire ainsi que Baudelaire et sa vision de la modernité. Nous aborderons le XXème siècle par « Contre Sainte-Beuve » de Proust, Le Rire de Bergson et des passages tirés du Cours de linguistique générale de Ferdinand de Saussure. Nous étudierons ensuite des courants de pensée qui ont marqué la première moitié du XXème siècle : la théorie marxiste (G. Lukacs), les formalistes russes (Chklovski et Eichenbaum), les structuralistes (Jakobson et Lévi-Strauss). Nous compléterons ces lectures par des textes de théoriciens qui, tout en prolongeant et développant les approches formelles, se distinguent par leur importance parmi la très riche production critique de la deuxième moitié du XXème siècle (Gérard Genette, Roland Barthes, Tzvetan Todorov, Michael Riffaterre, Umberto Eco). La pensée féministe et le concept du genre, Freud et la critique d’inspiration freudienne, Michel Foucault et sa descendance intellectuelle seront étudiés, parmi d’autres critiques et théoriciens, dans Techniques of Literary Research II.

Dès le premier cours, les étudiants tenteront de déterminer le sujet de leurs recherches qu’ils présenteront dans un mémoire de 40 pages. En suivant un plan détaillé, ils remettront tout au long du semestre les ébauches de leur travail. Ces brouillons seront commentés et corrigés par le professeur. Il s’agira pour les étudiants de faire des recherches, d’embrasser une approche critique, de développer un argument raisonné et méthodique en français et de suivre de près le « style MLA ».

MLA Handbook for Writers of Research Papers, 7th Edition

Goals :

Students will gain knowledge of most important schools of thought in the history of literary criticism that, up to the raise of post-structuralism, dominated thinking about literature.

Students will become skilled in employing methodologies based on theories of literature to research a topic of their choice.

Students will learn to apply literary theory to the analysis of literary texts.

Students will write a 40 page graduate level research paper.